Comment choisir un casque audio: éléments à prendre en compte

Casque audio : Caractéristiques Nommé aussi niveau de pression sonore, plus il est élevé plus la qualité audio du casque est bonne . Un casque est de très bonne qualité si il a une sensibilité supérieure à 100dB.

Le casque audio est devenu un produit à la mode pour les amateurs de sons, et les consommateurs consacrent un budget de plus en plus important. Les fabricants, quant à eux, se frottent les mains. Voici les éléments à prendre en compte avant de choisir le vôtre.

Il existe plusieurs types de casques audio. Les plus fréquents sont les écouteurs portés dans le pavillon de l’oreille et les modèles intra-auriculaires, équipés d’embouts en silicone qui s’insèrent dans le conduit auditif. De nombreux fabricants de smartphones fournissent désormais ce type de casque dans la boîte, contribuant ainsi à leur banalisation dans le commerce. Cependant, on trouve des modèles de meilleure qualité chez les spécialistes du son, à des prix allant d’une dizaine à une centaine d’euros. Ce format est particulièrement adapté aux sportifs, avec de nombreux modèles conçus pour résister à la pluie ou à la transpiration, certains adoptant même un contour d’oreille pour assurer un bon maintien.

Ensuite, on trouve différents modèles de casques externes. Les casques supra-auriculaires se posent sur l’oreille, tandis que les modèles circum-auriculaires enveloppent l’oreille et reposent sur le crâne. Dans tous ces formats, on trouve de nombreux modèles sans fil, qui communiquent avec votre smartphone ou votre tablette via une connexion Bluetooth. Ils doivent être rechargés à l’aide d’un câble micro USB. L’appairage du casque avec le smartphone est généralement simple et rapide. Certains fabricants fournissent également un câble jack pour passer en mode filaire en cas de panne de batterie.

Lors du choix d’un casque, la notion d’isolation acoustique est importante. Certains préfèrent ne pas se sentir coupés du monde, tandis que d’autres apprécient cet isolement confortable. Les casques circum-auriculaires procurent une réduction de bruit ambiant, qualifiée de passive, inhérente à leur forme. Même si l’on entend encore les bruits extérieurs, ils sont atténués. Certains casques intègrent également une réduction de bruit dite active, grâce à une technologie intégrée au casque. Un micro capte le bruit ambiant, qui est ensuite annulé par un processeur en appliquant un signal exactement opposé. Cela peut être assez bluffant. Il est possible de désactiver cette fonction, mais elle nécessite une alimentation, soit par batterie, soit par piles, et fait grimper le prix des casques jusqu’à environ 300 euros.

De plus en plus souvent, les casques sont utilisés pour écouter de la musique depuis un smartphone. Les modèles intégrant un kit mains-libres sont très appréciés. Cependant, il est important de vérifier leur compatibilité. Par exemple, un casque certifié iPhone fonctionnera sans problème avec un smartphone Android, mais il ne sera pas possible de modifier le volume lors d’un appel ou pour la musique. Dans ce cas, il faudra passer directement par le téléphone. Pour contourner ce problème, certains casques plus sophistiqués sont dotés d’un câble détachable, permettant de le changer si vous changez de smartphone.

Quel que soit votre choix, optez toujours pour un casque de qualité et évitez les premiers prix ou les modèles trop bas de gamme, qui pourraient endommager votre audition. Enfin, dernier conseil essentiel : essayez le casque avant de l’acheter, car le confort est subjectif.