Comment faire un faux passe sanitaire

Lorsque j’ai pris rendez-vous avec l’infirmière, je ne savais pas à quoi m’attendre. J’avais été mis en contact avec elle par une personne travaillant dans un centre de vaccination, qui m’a assuré que je pourrais obtenir un faux passe sanitaire moyennant 300 euros. J’arrive en retard au rendez-vous, ce qui inquiète l’infirmière qui doit également gérer quelqu’un d’autre après moi.

Avant de la rencontrer, je lui envoie un message sur WhatsApp ou Telegram pour lui décrire ma tenue vestimentaire afin qu’elle puisse me repérer dans la rue. C’est un contact indirect, mais je sais qu’elle fait cela pour l’argent.

Finalement, je me présente devant la médecin qui me demande si j’ai déjà eu le vaccin. Je lui montre un faux test PCR positif en PDF sur mon téléphone, que l’infirmière m’avait préalablement envoyé. La médecin coche une seule dose sur ma fiche, puis l’infirmière prend le relais et me conduit vers les box de vaccination.

Une fois assis, l’infirmière me pose une compresse avec du désinfectant sur l’épaule et me dit d’appuyer. Elle s’éclipse pendant quelques secondes, puis revient en me disant que tout est bon et qu’elle va remplir ma fiche. Je n’ai donc pas reçu la moindre piqûre.

Je lui demande si j’ai besoin d’un pansement, elle me répond que cela dépendra de saignements éventuels, mais qu’elle va quand même m’en remettre un pour être tranquilles. C’est à ce moment-là que je me demande à qui je dois remettre les 300 euros. Discrètement, je lui demande ce que je dois faire de l’argent, et elle me montre une petite case sous le pupitre. J’y glisse l’argent et elle continue de remplir ses papiers administratifs.

Je récupère ma fiche et me dirige vers la dernière étape du centre de vaccination. Un homme avec une imprimante prend le document, entre quelques informations dans son ordinateur et imprime finalement mon faux passe sanitaire. Tout cela ne dure que 3 à 4 minutes maximum. Je n’ai plus qu’à attendre une dizaine de minutes pour m’assurer que je n’ai pas de réactions, bien que je sache que je ne cours aucun risque puisque je n’ai reçu aucune injection.

Il est important de souligner que cet article ne vise en aucun cas à encourager ou promouvoir l’utilisation de faux passe sanitaires. Les passe sanitaires sont destinés à garantir la sécurité publique et la santé de tous.

FAQ

Comment créer un pass sanitaire ?
Un schéma complet de vaccination , ... Un test négatif de moins de 24 h pour l'accès aux lieux concernés ,Un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19.
Comment savoir si un pass sanitaire est vrai ou faux ?
Le faux Vuitton n'a jamais rendu personne malade et peut même le cas échéant remplir efficacement sa mission. Le faux passe sanitaire c'est beaucoup moins sûr, car le faux passe sanitaire, qui s'y frotte, ne s'y pique pas.
Read more on www.radiofrance.fr
Comment faire pour avoir le passé vaccinal ?
Quelles sont les conditions pour l'obtenir ? Pour disposer du « pass vaccinal », il convient de présenter l'une de ces trois preuves : Un certificat de vaccination attestant d'un schéma vaccinal complet, dose de rappel comprise dans le délai imparti pour les personnes à partir de 18 ans et 1 mois qui sont y éligibles.5 sept. 2022